FAQ

Une questions ? Nous vous y répondons…

Des questions que vous vous posez,
Des questions que vous nous posez,
Des réponses que nous vous donnons...

La médecine anti-âge existait dans l’Antiquité et cette phrase figurait déjà dans l’enseignement d’Hippocrate.

En effet, la médecine anti-âge repose sur la nutrition et la médecine fonctionnelle.

Son but, c’est d’avancer dans l’âge en agissant pour maîtriser les mécanismes responsables du vieillissement et de nombreuses maladies.

Par des moyens simples et naturels, elle permet non seulement de vivre plus longtemps, mais aussi et surtout, de vivre mieux.
Son principal objectif est d’optimiser les fonctions de nos cellules, des tissus et des organes afin d’améliorer notre état de santé.

 

Nos habitudes alimentaires et notre mode de vie ont subi des bouleversements considérables depuis quelques décennies.

La malnutrition en micronutriments (vitamines et oligo-éléments) y est très fréquente et elle est responsable de nombreuses maladies.

La médecine micro-nutritionnelle a comme mission de diagnostiquer les déficiences et les excès en macronutriments (lipides, glucides, protéines).

Après un questionnaire médical spécifique, un examen clinique et l’analyse des symptômes que vous lui décrirez, votre médecin fera un bilan des accélérateurs de votre vieillissement responsables de ces symptômes.

Un examen biologique spécifique, totalement différent de ceux pratiqués d’ordinaire, pourra être demandé si nécessaire.

A l’issue de la consultation, vous recevez un programme « longue vie » composé :

  • de conseils alimentaires pratiques, immédiatement utilisables, qui vous permettent de connaitre les aliments que doit contenir votre assiette au quotidien
  • de compléments alimentaires spécifiques selon les déficits ou les excès diagnostiqués ( anti-oxydants, acides gras essentiels, pré et probiotiques, détoxifiants hépatiques …)

 

La médecine anti-âge, loin d’être empirique, est basée sur les connaissances de la physiologie et de la biochimie humaines, qui reposent sur de nombreuses et récentes études cliniques.

C’est un instrument extrêmement efficace pour « le bien vieillir » et pour optimiser les performances de la santé tant pour des approches préventives que curatives.

• Gommer mes imperfections ? Joues roses, oui ! Rougeurs non !

• Assez de mon tatouage ! Que faire ? Ma silhouette n’est plus top !

• Je me demande si… Pourquoi pas une épilation définitive ?

• J’ai le teint fatigué, peut-être un peeling ?

Naturellement présent dans les tissus, l’acide hyaluronique a pour fonction première l’hydratation et la fixation de l’eau dans notre organisme.

C’est un produit 100% biodégradable qui permet la correction et le comblement des rides.
L’acide hyaluronique est un constituant naturel du derme qui lui assure son hydratation.

Les injections d’acide hyaluroniques (produit naturellement présent dans l’organisme et 100% biodégradable) permettent de traiter les rides statiques du visage (sillons nasogéniens, plis d’amertume, ride du lion, rides pourtour de la bouche…) et de retrouver un visage naturellement éclatant.

C’est peu douloureux. Cependant chez les personnes sensibles, l’application de crème anesthésiante avant le traitement peut le rendre plus confortable. Pour certaines zones très sensibles comme les lèvres, une anesthésie locorégionale est possible, rendant le traitement presque totalement indolore.

L’acide hyaluronique permet de traiter différentes zones du visage :

  • Les rides du lion (lignes verticales entre les sourcils) souvent en association avec le botox®
  • Les sillons nasogéniens qui joignent les narines aux coins de la bouche
  • Les plis d’amertume qui partent des coins de la bouche et rejoignent le menton
  • Les rides verticales des joues
  • Les cernes en creux qui marquent les paupières inférieures
  • Les creux qui partent du coin interne de l’œil et s’étendent sur la joue (“vallée des larmes”)
  • La perte de volume des pommettes  reposant sur la technique des implants malaires
  • Les bajoues qui alourdissent l’ovale
  • et les lèvres qui perdent du volume et se marquent de rides verticales.

Il existe des acides hyaluroniques à haute viscosité, dits « volumateurs », qui permettent de restaurer les volumes du visage au niveau des pommettes ou du menton.

Pour un résultat naturel et harmonieux, votre médecin ajustera la quantité de produit au résultat désiré.

La fluidité de l’acide hyaluronique permet une répartition harmonieuse pour redéfinir le contour de votre bouche, lisser les rides du pourtour ou donner du volume pour un résultat immédiat et naturel qui dure en moyenne 1 an selon les patientes et la zone traitée.

Le résultat est immédiat et optimal dans les semaines qui suivent le traitement. Un léger œdème (gonflement des lèvres) peut survenir au cours du traitement et disparaitre dans les heures qui suivent. Des bleus peuvent apparaitre et persister dans les jours qui suivent le traitement : ils sont facilement camouflables par du maquillage.t

Des rougeurs peuvent exister sur les zones traitées. Le maquillage permet de les masquer et elles disparaissent rapidement.
Un léger gonflement (œdème) peut être présent pendant 24h à 48 h. L’application de glace et les massages accélèrent sa disparition.
La zone traitée peut être un peu « dure » au toucher, le temps que l’acide hyaluronique se mette en place en quelques jours.
De légers bleus, une sensibilité des points d’injection, un œdème prolongé sont très rares.

Développé par les laboratoires InMode, Morpheus 8 est un traitement fractionné de la peau qui associe le microneedling/aiguilletage et la radiofréquence bipolaire.

 

Ce procédé permet de remodeler votre silhouette en stimulant les fibres de collagène et d’élastine présentes dans votre organisme.

La technologie Morpheus 8 provoque un effet tenseur sur la peau. Ce dispositif de remodelage cible le tissu adipeux (cellulite) sous-cutané. Il redessine de manière fractionnée le visage et le corps. La radiofréquence permet une action efficace de raffermissement de la peau.


Morpheus 8 est une alternative intéressante pour les personnes souhaitant un traitement en profondeur non-invasif.

 

Il convient aux personnes ayant du relâchement cutané au niveau de l’abdomen, des fesses ou des cuisses. Morpheus 8 permet également de traiter les cicatrices et vergetures. L’intensité du traitement s’adapte en fonction de la zone à traiter. 

En 2020, le traitement de Morpheus 8 a reçu le prix de l’innovation en médecine esthétique grâce à sa technologie innovante et ultra puissante. 

Il va varier selon la surface de la zone à traiter et donc de la durée du traitement.

La prise en charge éventuelle de plusieurs zones lors d’une même séance permet de réduire le coût du traitement d’épilation définitive.

La durée des séances d’épilation laser est variable car elle dépend de la surface à traiter. Une séance peut durer de 10 minutes à 1h30 selon les zones à traiter.

L’intervalle entre les séances s’allonge au fur et à mesure du traitement et dépend du cycle pilaire sur la zone traitée. Le nombre de séances est fonction de la zone mais aussi des patients.

 

Votre médecin vous donnera des informations précises accompagnées d’un devis personnalisé lors de votre première consultation.

 

A l’exception du visage (à voir lors de la 1ère consultation), la zone à traiter sera soigneusement rasée avant la séance de façon à ce que la pointe du poil affleure la peau (moins d’1 mm de longueur de poil en moyenne). Cependant, pour la 1ère consultation, il est recommandé de conserver la pilosité pour que le médecin puisse juger de votre type de poil.

  • – Il balaie la zone méthodiquement grâce à une pièce à main adaptée.
  • – L’épiderme est refroidi par un jet d’air froid délivré en permanence pendant le traitement.
  • – La séance est en principe peu douloureuse en dehors d’une sensation de chaleur et de picotements momentanés. Toutefois, une crème anesthésiante peut compléter votre confort.

Au cours de la séance seront détruits les follicules pileux dont les poils sont en phase active de repousse (phase anagène). Il faut attendre que les poils en phase de repos entrent en phase de repousse pour pouvoir les atteindre.

 

Une série de séances est donc nécessaire pour éliminer la pilosité : le nombre de séances d’épilation laser et la durée sont fonction de la surface de la zone à traiter et du cycle pilaire de cette zone.

Cependant, à titre indicatif, dans la grande majorité des cas, des résultats satisfaisants sont obtenus avec 5 à 7 séances réparties sur un peu plus d’une année.

Le principe du laser est simple : le faisceau laser balaie la zone à épiler : la longueur d’onde du laser d’épilation est choisie pour cibler la mélanine (le pigment coloré du poil) : les poils foncés absorbent le rayonnement qui va détruire le bulbe et le bulge.

Cette courte explication permet de préciser les limites de l’action du laser et les contre-indications potentielles : quand un poil est peu chargé en mélanine (poils blancs ou décolorés) le laser est sans effet.

La prise de certains médicaments photosensibilisants peut également contre-indiquer le traitement.

Enfin, comme pour tout traitement laser, la grossesse et l’allaitement constituent des contre-indications de principe.

 

Après le traitement d’épilation laser :

 

  • – Un érythème (rougeur) associé à un léger œdème (gonflement) peut apparaître et disparaître en quelques heures.

 

  • – De minuscules croûtelles peuvent également se former à la base des poils qui seront éliminés quelques jours après le traitement laser.

 

  • – Une crème hydratante est appliquée en fin de traitement et il ne faut pas s’exposer au soleil sans écran total pendant le mois suivant la séance d’épilation laser.